Du savon, des ânons, et de l’huile de castor …

727816_72889590

 

Il y a quelques temps, lors de minis vacances en Provence avec zhom et lardounet, on flânait dans un marché plus ou moins local au sein d’un village médiéval. Je m’approche du stand d’un monsieur qui vendait des cosmétiques à base de lait d’ânesse fabriqué dans son exploitation.

Forcément ça m’interpelle, j’adore les ânes, je suis férue de fabrication cosméto et je prône le respect animal à 300 % (parfois, dans les élevages de chevaux ou d’ânes dont le lait est utilisé en cosmétique, l’avenir des poulains/ânons est très discutable).

Je regarde les compositions des produits (super cleans alors que non labellisés bio), du coup la conversation démarre là-dessus (c’est plus diplomate que de l’attaquer de front, genre « vous faites quoi des ânons ???).

Donkey FoalsEt là mon cher monsieur entame un laïus très passionné, il m’explique les critères de qualités dans les produits contenants du lait d’ânesse, le lien avec le pourcentage de lait et la dureté du savon, la différence entre l’incorporation de lait frais ou du lait en poudre… Bref, c’était vraiment intéressant et j’espérais vivement que cet être soit aussi passionné par ses ânons que par ses savons.

On se met à discuter formulation, je lui demande pourquoi il ne se fait pas labelliser bio vu la compo supra clean de ses produits. Et là, je découvre un personnage un peu différent, genre « supra en colère révolté par le système ». Nouveau laïus :

« Non mais il est HORS DE QUESTION  de me faire labelliser BIO, vous vous rendez compte, le bio c’est des foutaises, les cahiers des charges sont hypra larges, en réalité ils mettent bien ce qu’ils veulent dans les produits et les gens achètent quand même parce que c’est bio et qu’ils ont confiance »…

Là je ne suis pas du tout d’accord, mais comme je suis un être diplomate et socialement adaptée, je choisis alors de ne pas entrer dans cette polémique… je me contente donc provisoirement de hocher la tête. Le monsieur poursuit :

« En plus, dans les produits bios, ils mettent des dérivés de produits animaux et personne ne dit rien !!! L’autre jour, je prends un produit bio vendu sur tel marché, et je vois qu’il y a du CASTOR OIL dedans ! Ils mettent de l’HUILE DE CASTOR dans les cosmétiques !!!! Et après ça se dit bio ! Et le respect animal dans tout ça ? »

Rapidement dans ma tête je fais une petite traduction:

Castor oil = Huile de ricin = produit totalement végétal

Coypu - Nutria différent 969841_99467559

Soudainement, j’ai juste envie d’éclater de rire… Ce monsieur pense qu’on tue des castors pour utiliser leur huile (gné ?) qu’on incorpore dans des soins bios. C’est clair que ça me révolterai aussi si ce genre de procédé existait, mais quand on connait la réalité c’est plutôt fendard (si vous aussi pensiez que « castor oil » veut dire « huile de castor », vous savez la réalité à présent…)

Moi je l’aime bien, ce monsieur, il aime ce qu’il fait, il y croit, il est passionné, véhément… même s’il n’a pas tous les éléments de vérification de ses propos je le trouve touchant.

Finalement, en le laissant parler il a fini par dire de lui-même « moi, mes ânons, je pourrais les mettre à la boucherie, mais j’aime trop les animaux et je les respecte, donc je me bats pour trouver des solutions et m’assurer qu’ils aient un avenir ».

Du coup, je l’aime encore mieux. Je l’adore même, pour le coup.

Je ne lui ai pas dit que le Castor oil était de l’Huile de Ricin, j’ai eu du mal à me donner la légitimité de lui annoncer cette réalité, et je me suis dit que c’était aussi SON ARGUMENT qui expliquait pourquoi il n’était pas au bio et qui lui permettait de justifier qu’il faisait de la qualité à contrario des autres.

Juste pour info l’huile de ricin était très utilisé auparavant pour les troubles digestifs (constipation). Dans les cosmétiques, elle a une action réparatrice pour les cheveux, et elle stimule la pousse des cheveux et des cils. C’est une des huiles que j’utilise le plus pour faire des après-shampoings, par exemple.

Et vous, vous êtes vous déjà posé la question de l’avenir des castors la composition des cosmétiques que vous utilisez ? 

Share