Le manque de temps…

… et surtout ma gestion foireuse du quotidien….

445144_74571728

Chers lectrices et lecteurs,

Je manque de temps. Cruellement. Mais genre cruellement de chez cruellement.  Pour une fois, je ne suis pas en train de réaliser une course avec moi même, mais par contre, comme d’habitude le quotidien me happe totalement et je n’ai pas le temps de vous écrire un joli article… Et pourtant, ce n’est pas les idées qui manquent…

Donc, le quotidien… Le réveillage, la préparation du lardon pour les pâtes carbo la crèche, aller au taf, travailler (ou faire comme si mais globalement travailler), la pause de midi et le cours de yoga à prendre ou à donner (mais j’aimmmmme le yoga!), retravailler, récupérer le lardon fumé par la crèche, l’occuper, le nourrir, le baigner, le coucher, faire la lessive, oublier le linge dans la machine qui pue le lendemain, faire des bêtises, et des dodos, et des cauchemars ou des jolis rêves…

J’ai du mal avec le quotidien, je le dis souvent. Parce que je ne suis pas compatible avec les exigences du quotidien. Vous savez, il y a des gens bons qui sont super forts dans la gestion de leur emploi du temps. Moi pas. Cette semaine, ça a été de la gestion de « couacs », non pas couac comme le bruit d’une grenouille… couac comme « les emmerdes à gérer parce que tu es incompatible avec le quotidien ». A titre d’exemple, un aperçu de la semaine:

– j’ai oublié 4 fois de payer la crèche, donc la directrice m’a appelé à midi avec sa voie suave, genre « n’oubliez pas le chèque nom di diou! »… c’est même pas que je suis à la dèche, ni notre compte commun avec chouchou d’amour, c’est juste que mon 1m82 a beau passer tous les jours à 8 cm de la facture et du carnet de chèque regroupé pour l’occasion qu’il ne tilte pas. Et moi, quand la directrice m’appelle, je panique car je crois que mon choubidou est malade et quand elle m’engueule, je rajeunis. De 23 ans. Donc je bafouille une réponse en rougissant lamentablement et j’ai les larmes aux yeux. Et oui, on n’est pas tous égaux face à la voix suave de la directrice de la crèche.

– J’ai reçu le résultat de mon oubli d’il y a 3 semaines, à savoir de mettre l’ordonnance dans une feuille de soin que j’ai envoyé à CPAM… dont le montant s’élève à 650 €… qui sont prélevés sur mon compte en banque qui s’est donc découvert cette semaine. La CPAM m’a renvoyé la feuille de soin pour que je lui re-renvoie avec l’ordonnance … que j’ai perdu. Normal. Vraiment. Donc soit je m’en refais faire une, soit je m’assoie dessus, soit je retourne mon appartement mais après il faudra le ranger et ça… je n’ai VRAIMENT pas le temps.

– J’ai dû annuler un rendez vous professionnel car j’avais tellement mal géré mon planning de la semaine que c’était im-po-ssible de tout concilier. Et comme j’avais très honte de prévenir ma cliente 3h avant le RDV, j’ai fait appeler ma secrétaire… et je lui ai dis de faire croire que j’étais malade… Et oui, j’assume pas. Enfin pas trop.

– J’ai oublié d’acheter anti-puces/tiques + vermifuge pour mes 2 chats pottés. Résultat on a retrouvé une tique chez l’un, et je hais les tiques… genre la vrai haine où tu as envie de les exterminer de la planète entière. Pour le moment pas retrouvé de vers (que je déteste encore plus que les tiques je crois)… Mais je rigolerai moins quand il y en aura un qui rampera sur mon parquet… Parce que c’est pire que la directrice de la crèche… Là j’hurle un truc genre « oooooohhhhh secourrrrrrrrrsssss ahhhhhhhhh »… Très mature.

– Et tout le reste : je cours tout le temps, j’ai le voyant d’airbag qui s’allume depuis 2 mois 1/2, j’ai 9 mois de papiers en retard, j’oublie de payer mes factures, de rappeler mes zamis, je ne trouve pas le temps de vous raconter que mon homme confond une gerbille avec un cochon d’inde, qu’il croit aussi que les cochons d’inde sont les bébés des lapins nains, que le traitement écologique pour puce et tique m’a valu une infestation massive de puce et de sales piqûres pourries en bas des jambes, que je n’ai pas eu le temps de me faire du shampoing donc que je me lave les cheveux avec du savon anti-acné (ça lave, si jamais!)…

Bref, la vie quoi… comme je dis tout le temps le mouvement c’est la vie…

Du coup, faut que je vous laisse et que je retourne à mes dossiers en cours, je suis en vacances de vrai travail la semaine prochaine pour ma formation yogaaaaaaa! J’aurai probablement des choses à vous raconter après…. si j’ai le temps!

A bientôt!!! (ou pas, si jamais je me noies encore dans le quotidien!)

 

 

Share

5 réflexions sur “Le manque de temps…

    • Sandra dit :

      Nan, pas tant que ça… Procrastiner reviendrait à dire que je repousse ce que j’ai à faire au lendemain (ou au surlendemain) alors que j’aurai une fenêtre de temps potentielle pour faire ce que j’ai à faire.
      Or clairement, là je n’ai pas la possibilité de le faire, vraiment pas!

      Bon, ok, j’ai une âme de procrastinatrice en puissance aussi… mais je voulais pas que tout le monde le sache 😛

  1. TA dit :

    Hey Mme +/- Futile !! Penses au fait que « les sentiers les + simples n’apportent que peu de richesses alors que les autres en sont pleins » et « qu’il y a tjs 1000 soleils à l’envers des nuages »!! Je suis sûr que tu t’en sors très bien 😉 allez bon chemin à toi et à bientôt!

  2. BG dit :

    Hello blogueuse !!

    Tiens, mon frère jumeau TA ou TA « Le Sage » aurait-il une belle barbe blanche ? On pourrait le croire si on se fie aux proverbes et à son commentaire barbu dans ton article « des zoms, des poils et des aisselles » lol.
    En même temps un autre proverbe dit que « si la barbe blanche faisait le sage, les chèvres seraient toutes docteurs » mdr et là on rejoint presque l’article avec les petites chèvres naines!! Décidément, tu as bien raison blogueuse : tout est lié ! ;). Sérieusement il y a du vrai là-dedans…et du faux aussi, tout est question de point de vue et de tendance à voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Et puis, « un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité alors qu’un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ». Les choses sont + faciles et + agréables à réaliser si on est optimiste…Mais il faut aussi pouvoir rester un minimum cohérent/logique/réaliste pour ne pas tomber dans la naïveté ou l’illusion, tout en gardant beaucoup de rêve !!! Donc, « be only positive » !! La difficulté favorise le dépassement de soi, la créativité, l’évolution, le mouvement (et le mouvement c’est la vie comme tu dis). D’ailleurs, le Mahatma disait que « c’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction, et non dans la réussite. Un plein effort est une belle victoire ».

    Donc ne vois pas « ta gestion foireuse du quotidien qui te noie » mais plutôt « tes belles victoires de guerrière courageuse qui s’efforce d’évoluer dans un quotidien remplit d’opportunités » lol !

    A bientôt Mme +/- Futile 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *