« La jupe double peine » m’aura doublement énervée…

Elle est pas belle ma jupe?

Elle est pas belle ma jupe?

Ma réaction suite à la lecture d’un article du journal « le Monde »

Pour être tout à fait honnête, je ne lis jamais rien qui se rapporte à la mode. Parce que clairement, la mode, je m’en fiche pas mal. Je suis plutôt du genre à choisir en fonction de l’aspect « je travaille donc ça doit coller aux obligations vestimentaires de la boite » ou « je ne bosse pas et c’est la fête du string sarouel et plus je me sens confort et mieux c’est ».

Qu’on soit bien d’accord, je ne dénigre pas du tout le blogging/blogage mode, bien au contraire ! J’irai même jusqu’à dire que c’est indispensable pour faire évoluer les mentalités.
 Clairement, montrer la mode sur des humaines normales permettra à toutes les humaines normales (soit 99,99% de la population) de se sentir normales et peut être qu’un jour on aura une majorité de femmes bien ou en tout cas mieux dans leur corps !

Soyons honnêtes, les médias nous montre des nanas photoshopées censées représenter un idéal… idéal clairement inatteignable, mais les arguments sont nombreux pour perdurer dans cette voie : l’absence de forme fait ressortir les vêtements positivement  / la femme maigre a l’air dynamique et de prendre soin d’elle / on a besoin de cette image pour que les jeunes femmes continuent le consommer des pillules amincissantes et d’acheter des barres de régimes  / ça crée des emplois …

Bref, je m’égare. Une copinaute bloggeuse mode horrifiée a partagé un article d’une chroniqueuse mode qui écrit pour le Monde.  Je l’ai donc lu. Et depuis je rumine.

« La Jupe Double Peine »

L’article parle de la « jupe double peine », son introduction est la suivante : « Certes très longue, la jupe type Falbala ne camoufle pas exactement les kilos et poils superflus, elle fait juste semblant, tout en transparence… » Ca commence très fort…

Clairement l’article est insultant, humiliant, tournée sur un ton humoristique mais qui ne prend pas. C’est un manque de respect des femmes, pire que de la mysoginie et c’est écrit par un femme, qui appuie encore un peu plus la pression sociétale qui exige d’une femme qu’elle soit belle, mince, épilée et qu’elle ait un goût conforme.

L’article est culpabilisant, les termes employés sont atroces, on parle de  «format phoque / baleineau »en parlant de certaines femmes, de « cache-misère lipidique » pour décrire une jupe longue, de « taille élastiquée qui permet d’enquiller couscous garni et chauffre chantilly », de « rectangle mou et sans complexe» pour décrire la femme de dos, et je passe sur l’analyse des choix de sous-vêtements, de diktat sur l’épilation en passant par l’analyse du pourquoi du comment du surpoids avec des phrases magiques telles que « il va falloir trouver autre chose pour pallier les abus de purée-chocolat chaud de l’hiver », insinuant à plusieurs reprises que la femme ronde se gave sans retenue. 

En lisant l’article, j’étais vraiment choqué, outrée, en colère…  Je me suis demandée si l’auteure de cet article est complexée, grossophobe, cellulitophobe, si elle a un sens de l’humour totalement douteux, un syndrôme autistique non remarqué ou une méchanceté absolue…  Mais finalement peu importe.

C’est écrit, des milliers de femmes liront cette chronique, des milliers de femmes se sentiront mal à l’aise au moment de choisir leur vêtement, que ce soit une jupe longue, un string ou une culotte SM, et pire encore ça peut renforcer l’image déjà désastreuse de tant de femmes qui essayent de se sentir du mieux qu’elles peuvent avec  leur corps.

« Où comment bafouer la liberté d’expression  quand le commentaire dérange »

J’ai voulu écrire directement une réponse à cet article sur la page FB du monde.
J’ai écrit un commentaire qui disait qu’il serait tellement mieux d’apprendre aux femmes à s’aimer et à s’accepter quel que soit leur corps, leur choix, leur poil, leur culotte, plutôt que de les descendre avec des propos mysogines, destructeurs et irrespectueux… Et qu’au lieu d’essayer d’être belles, nous les femmes devrions plutôt essayer d’être libre… car nous SOMMES TOUTES BELLES !!!!

Et quelques secondes seulement après publication, mon message était supprimé…
Censure ! Au lieu d’assumer cette article, peut-être d’en expliquer le but, ou le sens, voir même s’excuser, ce qui serait signe de remise en question. On préfère censurer ceux qui parlent, qui osent dire qu’il n’est pas correct d’écrire des articles irrespectueux et blessants pour les femmes,  qui essayent de s’élever contre ces obligations physiques induites par une société de consommation et des siècles de patriarcat.

Aussi j’écris cet article, parce que ça ne me paraît pas futile, parce que j’ai envie d’aider les femmes à s’aimer, de les aider à se sentir libre… d’être elle-même, de s’aimer comme elles sont, et d’oser l’ouvrir pour se révolter de ces formes de maltraitances !

Pour lire cet article infâme c’est ici http://www.lemonde.fr/m-actu-chroniques/article/2015/06/29/la-jupe-double-peine_4661467_4573473.html

La page FB du journal  Le Monde, pour vous offusquer (et être censurée comme moi éventuellement) c’est ici : https://www.facebook.com/mlemagazinedumonde/photos/a.262382920468212.65782.260968353943002/989162611123569/?type=1&comment_id=989765204396643&offset=0&total_comments=39&notif_t=photo_reply

Un contre article très bien écrit que je trouve excellent, et qui a le mérite en plus de présenter des liens très intéressants à lire c’est  ici : http://www.madmoizelle.com/jupe-double-peine-sexisme-389145

Et je vous invite à partager un maximum, à vous élever contre ce type d’irrespect et d’humour totalement douteux ! Partagez mon article, celui de Mademoizelle, même celui du monde en vous offusquant d’oser lire ce genre d’écrits.

Et n’oubliez pas mes chéris : vous êtes BELLES !!!!! Ronde, maigre, épilée, poilue, grande, petite, en jean, en jupe longue, en string, en culotte ou nues en chaussettes de ski !!!!! 

Share

Une réflexion sur “« La jupe double peine » m’aura doublement énervée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *