32 ans, et toutes mes dents (ou presque)

Happy birthday to meeeee !

Happy birthday to meeeee !

Ce matin le réveil a sonné et je me suis dis « aujourd’hui is a big day, c’est mon anniversaire youpi youpi  – vite j’vais écrire un artiqueul».

Le 17 octobre ne me dispense pas du quotidien, donc dès l’ouverture de paupières des minis, ce sera parti pour le speed-routine : « préparer Lardon pour la crèche et Mini glue pour l’adaptation /récupérer Miniglue pas assez adaptée / aller chercher une voiture pour remplacer celle de zhom qu’il revendra plus cher que ce qu’il l’a acheté # je suis avec un escroc je sais# / kiné pour la tendinite /récupérer Lardon à la crèche qui veut papa / repas pas miam / maman zveux une grosse glace marron /mince la machine à laver fuit/ et pourquoi mes semelles orthopédiques sont dans le cabat à roulettes ? / boum j’ai trébuché sur une voiturette à pédales – un wheelybug – une vache rebondissante – une sucette moisie / blablablablablabla / #ma vie est trépidante# »…

Evidemment, ce n’est pas parce que c’est mon anniversaire que le lardon va devenir sage comme une image (on s’ennuierait) et que miniglue va décider de quitter mon sein ou mon écharpe de portage (on s’ennuierait).  Merlin mon super chat ne va pas omettre de me ramener une pauvre musaraigne morte devant ma porte dans l’espoir que je devienne un beau chat gris comme lui (on s’ennuierait). Ma tendinite ne disparaitra pas, ma laryngite non plus et donc ma voix restera toute bizarre le jour de mes 32 ans.  Le ciel ne sera pas forcément ensoleillé, il a l’air plutôt gris et pluvieux d’ailleurs. La maison ne sera probablement pas plus rangée que le 16 octobre  (probablement moins), le frigo plus rempli (probablement moins)….

Et, au moins une fois dans la journée, je vais penser comme tous les ans qu’Alzheimer me guette quand je vais devoir compter mentalement mon nombre d’années de vie avant de répondre à la super question « ça te fait quel âge déjà ? » (euh attends 2 secondes… je suis de 1982 on est en 2014, merde on change de millénaire entre les 2 et je suis une brêle en calcul mental, donc attends en 2000 j’avais 18 ans je trouvais ça fun, donc 14 ans après ça fait 18 + 10 + 4 – je sais je suis une brêle – donc j’ai 32 ANS !!!! Si si je suis sure !!!!)….  Heureusement qu’on ne me demande pas l’âge de mon barbu je réponds qu’il a 24 ans alors que ce n’est plus du tout le cas depuis au moins tout ça.

Bref, Happy birthday to meeeee !!!!!!

Cette journée sera donc presque comme les autres.

Parce que mon petit gnome (Lardon pour ne pas le nommer) va probablement me chanter « joyeux zanniversaire » avec sa petite voix de deuzans ½ trop craquante en sautant dans le lit pour me réveiller tout à l’heure pendant que je ferais semblant de dormir (vite que je retourne dans le lit d’ailleurs !)

Ma maman m’a probablement laissé un message à 00h01 pour être la première à me le souhaiter (à confirmer après l’écoute de mon répondeur téléphonique).

Quelques collègues vont m’envoyer un message aussi et mon journal Facebook sera plein de message de personnes que Facebook aura aidé à penser à moi pour ce jour si spécial.

Peut-être un cadeau (je crois que zhom a remplacé mes vieilles bottes toutes pourries YES) et un dessin de gnome (3 traits marrons et il me dira « c’est une Sampignon Maman, comme dans les bois »)

Le téléphone qui va sonner plus souvent qu’à l’accoutumée, et je ne répondrais pas plus qu’à l’accoutumée (non, je n’aime pas non plus le téléphone le jour de mon anniversaire)

Je me dirai que le temps passe vite, qu’hier j’avais 20 ans et que je courrais partout tout le temps et qu’aujourd’hui j’en ai 12 de plus et que je n’ai rien vu faire… et que je cours (moins vite) partout tout le temps.

Et puis, il y aura le bonheur de voir mon fils me faire un gros calin avant de démarrer sa journée, ma fille et ses sourires magiques, mes amis qui sont là pour moi, l’automne qui me fait un clin d’œil et les feuilles qui tombent devant ma porte (à côté de la musaraigne). Mon namoureux qui me fera rire avec ses lubies multiples (ou moins rire s’il me ramène encore un truc de la déchetterie).

Le bonheur de partager mon existence avec les gens que j’aime autour de moi, vivre chaque jour un jour nouveau même s’il parait le même qu’hier. Profiter de la simplicité, du bonheur d’être avec ces personnes si importantes, de leur dire qu’on les aime, de les serrer contre soi pour les sentir exister en espérant que ça ne s’arrête jamais.

Alors certes, il y a le quotidien parfois lourd, le temps qui passe et qui nous presse (et ce jour me le rappelle !), les choses qui nous agacent où qui nous énervent, mais surtout il y a le reste, les petits bonheurs quotidiens qui valent de l’or quand on sait les observer.

Aujourd’hui j’ai 32 piges, ma vie n’est pas parfaite, mais je suis Heureuse, emplie d’amour, et chaque jour je m’émerveille de cette chance que j’ai de vivre ces merveilleux moments.

Happy birthday to me 😀

Aujourd'hui c'est moi qui vous fait cadeau d'une petite photo d'un moment de bonheur familal avec Lardon et Miniglue

Aujourd’hui c’est moi qui vous fait cadeau d’une petite photo d’un moment de bonheur familal avec Lardon et Miniglue – merci à eux d’être eux même .

Share

7 réflexions sur “32 ans, et toutes mes dents (ou presque)

  1. Cora dit :

    Ça fait bien de le rappeler car on a trop tendance à les oublier, ces petits bonheurs simples du quotidien (surtout quand on craaaque « )

    • Sandra dit :

      C’est humain d’oublier les petites choses simples qui rendent heureux, et pourtant, c’est principalement sur ces choses là qu’il faut s’accrocher, car elles nous aident justement à tenir quand on craque :)

  2. fabritz dit :

    j adore tout les moment magique que tu vis ……. non je ne t ai pas téléphoné à 00h01 j étais au karaoké….ben oui je vous embrasse tout particulièrement toi , et mord la vie comme elle vient ça te réussit si bien

  3. Carole dit :

    J´adore, j´adore!
    oui tu as raison, profite à fond! Je vais parler comme une vieille et c´est l´avantage quand on a depassé les 40 ans. La Vie c´est ce que tu viens de décrire, ce sont tous ces petits moments, les bons comme les mauvais, apprecie les tous comme ils viennent, car ils ne reviendront plus. Je t´embrasse très fort et je suis tellement heureuse de te voir si rayonnante!

    • Sandra dit :

      Merci Carole! Et merci aussi de parler comme une vieille, car on a beau dire mais ce sont les vieux qui connaissent la vie et la nostalgie qu’on peut parfois ressentir sur « les moments qui sont passés si vite ».
      Je t’embrasse très très fort aussi :)

  4. MaM dit :

    coucou miss !
    ben moi, facebook ne m’y a pas fait pensé (oui d’accord c’est parce que je n’ai pas de compte) et vu que j’ai toujours une aussi bonne mémoire (toujours au niveau de ton calcul mental 😉 )… ben je te souhaite une bonne journée aujourd’hui pour ton 11696 jours (j’aurais pu attendre 4 jours … mais j’aurais oublié 😉 )

    biz et @bientôt (je crois que je t’ai toujours pas répondu O:-) )

    marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *